Aller au contenu
Hors série

Arquemuse et Les Violons du Roy : À la portée de tous !

Billets
Date
16 juin 2022 à 19:00
Lieu

Salle Raoul-Jobin

Palais Montcalm – Maison de la musique
995, place D'Youville
Québec (Québec) G1R 3P1
Canada

Billetterie
418 641-6040
Sans frais à l'extérieur de Québec
1 877 641-6040

S'y rendre
Tarif 28 $

Concert-bénéfice au profit de l'École de musique Arquemuse

Thomas Le Duc-Moreau, chef
Solistes :
• Les élèves et professeur(e)s de l'École de musique Arquemuse
Gabrielle Caux, pianiste récipiendaire du Prix de la Fondation des Violons du Roy du Concours de musique de la Capitale 2021

Chefs et solistes

Arquemuse École de musique

L’École de musique Arquemuse est un organisme à but non lucratif fondé en 1984. D’abord située sur la rue Saint-Jean, au 2e étage du Pub St-Alexandre, l’École déménage ensuite ses locaux au Palais Montcalm en 1987. Cette même année, elle est accréditée par la Ville de Québec et reconnue comme un partenaire culturel d’importance. En 1992, le Centre Culture et Environnement Frédéric Back, anciennement appelé Centre culturel Saint-Patrick, situé sur l’avenue de Salaberry, devient le nouveau toit de l’École pendant 28 ans. En 2020, l'École de musique Arquemuse emménage dans la sacristie de l'Église au clocher penché, autrefois l'Église Notre-Dame-de-Jacques-Cartier.

Au fil des ans, l’Arquemuse a évolué en un établissement bien ancré dans la ville de Québec. Maintenant au coeur de Saint-Roch, l’École accueille près de 400 élèves par session et leur permet de pratiquer la musique dans des conditions propices à leur développement.

L’Arquemuse a comme objectif de favoriser l’accès des citoyens de la Ville et de la région de Québec à la formation musicale préprofessionnelle ou tout simplement à un loisir culturel. Nous offrons une éducation musicale personnalisée selon les préférences et aptitudes de chaque élève, quels que soient l’âge et le niveau, afin de permettre de développer des compétences instrumentales adaptées à ses besoins.

Située au cœur du quartier Saint-Roch, l’École de musique Arquemuse est un carrefour créatif où la passion de la musique réunit des professeurs de haut niveau, des élèves de tous horizons et de fidèles partenaires du milieu culturel.

Thomas Le Duc-Moreau Chef

Thomas Le Duc-Moreau a occupé le poste de chef assistant à l’Orchestre symphonique de Montréal de 2019 à 2021. À peine entré en poste, il a fait ses débuts avec l’OSM en dirigeant un concert de saison au pied levé. Par la suite, il dirige l’orchestre pour deux autres concerts de saison incluant la 2e symphonie du compositeur afro-américain William Grant Still, jouée pour la première fois à l’OSM, et l’Histoire du soldat de Stravinsky en collaboration avec le Black Theater Workshop. À l'été 2021, en collaboration avec le Festival international de Jazz de Montréal, il dirige le tout premier concert symphonique de la pianiste québécoise Alexandra Stréliski,  dans des arrangements du compositeur Blair Thomson. Au cours de son mandat à l'OSM, en plus d'avoir été l’assistant du directeur musical Kent Nagano, il a collaboré avec les chefs invités Valery Gergiev, Bernard Labadie, Rafael Payare, Susanna Mälkki et François-Xavier Roth.

Apprécié pour son écoute et sa flexibilité, Thomas Le Duc-Moreau a également dirigé plus d’une vingtaine de concerts de l'OSM pour le jeune public et pour des événements spéciaux, tout en prenant part à de nombreuses activités éducatives et à des initiatives visant à renforcer les liens avec la communauté. Il participe notamment au développement du projet OSMose, qui permet à des enfants présentant un trouble du spectre de l'autisme de découvrir les instruments de l’orchestre par le biais d’ateliers adaptés.

​Précédemment, il a assisté Fabien Gabel à l'Orchestre symphonique de Québec en 2018-2019 et Jacques Lacombe à l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, de 2016 à 2018. Il est également directeur artistique et fondateur de l'Ensemble Volte, avec qui il n’hésite pas à mettre en lumière des artistes importants de sa génération, comme la pianiste Élisabeth Pion, le violoncelliste Dominique Beauséjour-Ostiguy, la soprano Emma Fekete et le compositeur Louis-Michel Tougas. L'Ensemble Volte est également reconnu pour sa programmation originale et audacieuse, mêlant diverses formes d’art à la musique classique.

Thomas Le Duc-Moreau a été invité par l'Opéra de Bonn et le chef Jacques Lacombe à l'automne 2017 pour diriger trois semaines de répétitions pour une nouvelle production de Carmen de Bizet. À l'été 2019, il a dirigé les répétitions de la production de l'Opéra de Québec du Hollandais volant de Wagner, travaillant avec le metteur en scène François Girard. En septembre 2018, il a été invité à diriger l'Orchestre du Théâtre national de Prague dans la prestigieuse salle Dvořák du Rudolfinum, dans le cadre du Young Prague Festival.

Gabrielle Caux Piano

Native de La Pocatière, Gabrielle Caux termine sa dernière année de baccalauréat en piano à l’Université de Montréal auprès de Jean Saulnier et de Justine Pelletier. Elle a précédemment étudié avec Jeanne Amièle et Rachel Aucoin.

Elle s’est distinguée lors de plusieurs concours dont le Festival-Concours de Musique de Rivière-du-Loup et du Bas-Saint-Laurent, où elle est Grande Lauréate de l’édition 2021 en Classe avancée. Au Concours de musique de la Capitale, elle remporte en 2021 le 3e prix dans la catégorie Piano défi et Piano concerto ainsi que le Prix de la Fondation des Violons du Roy.

Passionnée par l’enseignement, Gabrielle Caux est professeure de piano en privé, ainsi qu’à l’école de musique La musique aux enfants, une initiative de l’Orchestre symphonique de Montréal.

Programme

A. DVOŘÁK

Humoresque, op. 101 n° 7

P. McCARTNEY / J. LENNON

Here, There and Everywhere

N. UEMATSU

Prélude extrait de Final Fantasy VII

S. RACHMANINOV

Prélude en do dièse mineur, op. 3 n° 2

J.S. BACH

Inventions BWV 775, 779 et 784

F.J. HAYDN

Second mouvement du Trio pour piano en sol majeur, op. 82 n° 2, Hob. XV : 25

L. JOBIDON

Le harfang et le loup pour orchestre à cordes

W.A. MOZART

Divertimento pour cordes n° 1 en ré majeur, K. 136

L. VAN BEETHOVEN

Extraits du Concerto pour piano n° 3, op. 37 (arr. pour orch. à cordes V. Lachner)

Partenaires