Aller au contenu
Tournée

Festival de Lanaudière

Billets
Date
9 juillet 2022 à 20:00
Lieu

Amphithéâtre Fernand-Lindsay

1655 boul. Base-de-Roc
Joliette (Québec) J6E 0L1

S'y rendre

Chefs et solistes

Bernard Labadie Chef

Reconnu internationalement pour son expertise dans le répertoire des XVIIe, XVIIIe et du début du XIXe siècle, Bernard Labadie est le chef fondateur des Violons du Roy, dont il a assumé la direction musicale de 1984 à 2014, et exerce toujours les fonctions de directeur musical du chœur La Chapelle de Québec, qu’il a fondé en 1985. À la tête de ces deux ensembles, il a effectué de nombreuses tournées dans les Amériques et en Europe, dans les plus grandes salles et les plus grands festivals : le Carnegie Hall et le Lincoln Center (New York), le Walt Disney Concert Hall (Los Angeles), le Kennedy Center (Washington), le Barbican (Londres), la Philharmonie de Berlin, le Théâtre des Champs-Élysées (Paris), le Palais des Beaux-Arts (Bruxelles) et les festivals de Salzbourg, Bergen, du Rheingau et du Schleswig-Holstein. Au printemps 2018, il dirige Les Violons du Roy lors de deux tournées aux États-Unis, au Mexique et en Colombie en compagnie de la violoniste Isabelle Faust et de la soprano Julia Lezhneva.

En 2017, Bernard Labadie a été nommé chef principal de l’Orchestra of St. Luke’s de New York, fonction qu’il occupe à partir de la saison 2018-2019. Il dirige notamment la série annuelle de concerts de cet orchestre à Carnegie Hall. Chef invité très recherché, il dirige régulièrement les grands orchestres nord-américains et européens. En 2017-2018, il est à la tête des orchestres de Cleveland et du Minnesota, des orchestres symphoniques de Pittsburgh, Saint-Louis, Baltimore et Toronto, des orchestres de la radio de Francfort, Finlande (Helsinki) et Berlin, l’Orchestre philharmonique de Radio-France, l’Orchestre national de Lyon et l’Orchestre du Centre national des Arts à Ottawa. Depuis le début de sa carrière internationale à la fin des années 1990, on l’a aussi vu, entre autres, au pupitre de l’Orchestre de la radio bavaroise (Munich), de l’Orchestre du Concertgebouw (Amsterdam), des orchestres de Chicago, New York, Philadelphie, Boston, Los Angeles, San Francisco, Houston et Atlanta, du New World Symphony (Miami Beach) et de l’Orchestre symphonique de Montréal.

Très actif avec les orchestres sur instruments d’époque, il a fait ses débuts avec l’Akademie für alte Musik de Berlin en novembre 2017, et a aussi dirigé l’Academy of Ancient Music, The English Concert, l’Orchestra of the Age of Enlightenment, l’orchestre du Collegium Vocale (Gand) ainsi que la Handel and Haydn Society (Boston) et l’Ensemble Arion (Montréal).

À l'opéra, il a été le directeur artistique de l'Opéra de Québec (1994-2003) et de l'Opéra de Montréal (2002-2006), et à titre de chef invité, il a dirigé notamment au Metropolitan Opera (New York) et aux opéras de Santa Fe, Cincinnati et Glimmerglass. En janvier 2017, il a fait ses débuts au Canadian Opera Company (Toronto), où il retourne en 2019.

À la tête des Violons du Roy ou comme chef invité, il a enregistré une vingtaine de disques pour les maisons Virgin Classics (maintenant Erato), EMI, Dorian, ATMA, Hyperion et Naïve. Deux nouvelles parutions, à la tête de l’Orchestre de la SWR de Fribourg et de l’Akademie für Alte Musik de Berlin, paraissent en 2018.

Grand ambassadeur de la vie musicale de Québec, sa ville natale, Bernard Labadie a été fait Officier de l'Ordre du Canada en 2005 et Chevalier de l'Ordre national du Québec en 2006. En 2008, il a reçu le Banff Centre's National Arts Award pour sa contribution au développement des arts au Canada, et un doctorat honorifique de l'Université Laval, son alma mater. En 2016, Bernard Labadie a reçu le prix Samuel de Champlain à Paris ainsi que l'insigne de Compagnon des arts et des lettres du Québec pour son apport aux arts dans la société québécoise. Il reçoit en mai 2018 un doctorat honorifique de la Manhattan School of Music à New York.

Marc-André Hamelin Piano

Qualifié d’« interprète aux prouesses techniques presque surhumaines » par The New York Times, le pianiste Marc-André Hamelin réunit musicalité et virtuosité en un parfait amalgame, ces qualités lui attirant une reconnaissance mondiale. Ses interprétations des grandes œuvres du répertoire traditionnel et son exploration audacieuse d’œuvres plus rares des 19e, 20e et 21e siècles – sur scène comme sur disque – lui ont valu le statut de véritable icône du piano. Marc-André Hamelin se produit régulièrement à l’international avec les plus grands orchestres et chefs d’orchestre de notre temps et donne des récitals dans les plus grandes salles de concert et festivals du monde entier.

Sous contrat exclusif avec Hyperion Records, il a à ce jour sorti plus de 70 albums comprenant des enregistrements d’un vaste répertoire d’œuvres solo, de chambre ou avec orchestre. Son double album intitulé CPE Bach : Sonatas & Rondos sorti en janvier 2022 a été largement salué par la critique et a remporté un franc succès auprès du public.

Marc-André Hamelin a composé près de 30 œuvres depuis le début de sa carrière. La majorité d’entre elles, incluant les Études et la Toccata sur L’homme armé interprétées pour le Concours international de piano Van Cliburn, ont été publiées aux Éditions Peters. L’une de ses dernières œuvres, Suite à l’ancienne, a été présentée pour la première fois en février 2021 par la pianiste Rachel Naomi Kudo grâce au financement qu’elle a reçu au titre de son Gilmore Young Artist Award.

Marc-André Hamelin a élu domicile dans la région de Boston avec son épouse, Cathy Fuller, qui est productrice et animatrice à la station de radio-classique WCRB. Originaire de Montréal, il est lauréat d’un prix pour l’ensemble de sa carrière décerné par l’Association allemande des critiques de disques et a reçu sept prix Juno et onze nominations aux GRAMMY. Il a également reçu le prix d’interprétation-piano Jean Gimbel Lane 2018 décerné par l’École de musique Bienen de l’Université Northwestern et, en décembre 2020, la Fondation des arts de l’Ontario lui a décerné le prix Paul de Hueck et Norman Walford d’excellence pour l’ensemble de sa carrière de pianiste. Marc-André Hamelin est officier de l’Ordre du Canada, chevalier de l’Ordre du Québec et membre de la Société royale du Canada.

Charles Richard-Hamelin Piano

Charles Richard-Hamelin s’impose sur la scène musicale internationale comme un pianiste « hautement sensible » (Gramophone), animé par « une grande profondeur de sentiments sans la moindre condescendance » (Le Devoir). Il est reconnu comme un interprète « polyvalent, multidimensionnel et d’un lyrisme séduisant, un technicien d’une élégance et d’une sophistication exceptionnelles » (BBC Music Magazine).

Il a notamment reçu, en 2015, la Médaille d’argent au Concours international de piano Frédéric-Chopin à Varsovie et le prix Krystian Zimerman pour la meilleure interprétation d’une sonate. Il a aussi remporté le deuxième prix au Concours musical international de Montréal ainsi que le troisième prix et le prix spécial pour la meilleure interprétation d’une sonate de Beethoven au Seoul International Music Competition, en Corée du Sud.

Charles Richard-Hamelin est un invité recherché des plus grands festivals de musique classique, parmi lesquels le Festival international de piano de La Roque d’Anthéron en France, le Festival du Printemps de Prague, le Festival international Chopin et son Europe à Varsovie, le Festival international de Lanaudière et le Festival George Enescu à Bucarest. Il a œuvré avec des chefs d’orchestre de renom, dont Kent Nagano, Vasily Petrenko, Jacek Kaspszyk, Aziz Shokhakimov, Peter Oundjian, Jacques Lacombe, Fabien Gabel, Carlo Rizzi, Alexander Prior, Christoph Campestrini, Lan Shui, Jean-Marie Zeitouni, Charles Olivieri-Munroe, Howard Shelley, Antoni Wit et Jonathan Cohen.

Il s’est également produit comme soliste avec des orchestres réputés à travers le monde, dont l’Orchestre symphonique de Montréal, les orchestres symphoniques de Québec, de Toronto, d’Edmonton, de Varsovie, de Singapour et de Hiroshima de même qu’avec l’Orchestre Métropolitain, Les Violons du Roy, I Musici de Montréal, l’Orchestre du Centre national des Arts à Ottawa, l’Orchestre Philharmonique de Calgary, l’OFUNAM (Mexico), le Kraków Philharmonic Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Poznań et la Sinfonia Varsovia.

Sur disque, on doit à Charles Richard-Hamelin neuf albums, tous parus sous étiquette Analekta. Il a d’abord enregistré en 2015 des interprétations remarquées des dernières œuvres de Chopin. Lancé en 2016, son deuxième album rassemble des œuvres de Beethoven, Enescu et Chopin, enregistrées en concert au Palais Montcalm de Québec. Sa discographie s’est ensuite enrichie de trois albums, l’un consacré au premier volet d’une intégrale des sonates pour violon et piano de Beethoven, enregistré avec le violon solo de l’Orchestre symphonique de Montréal Andrew Wan, le second tiré d’un enregistrement en concert des deux concertos pour piano et orchestre de Chopin, avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano et le troisième, une intégrale des ballades et impromptus de Chopin. Sa plus récente collaboration avec Les Violons du Roy a mené à la parution d’un album Mozart (concertos pour piano no 22 et 24) sous la direction de Jonathan Cohen. Ces albums ont reçu des prix et un accueil enthousiaste des plus grands critiques musicauxEn 2021, paraissaient le deuxième volume de son intégrale des sonates pour violon et piano de Beethoven avec Andrew Wan, ainsi qu’un nouveau récital Chopin, présentant les 24 Préludesl’Andante spianato et la Grande polonaise brillante

Programme

W.A. MOZART

• Sonate pour deux pianos en ré majeur, K. 448
• Concerto pour deux pianos en mi bémol majeur, K. 365
• Symphonie n° 41 en do majeur, K. 441 « Jupiter »