Aller au contenu
Saison Québec Série Plaisirs d’après-midi

Le retour d'Alexandre Tharaud

Billets
Date
20 janvier 2022 à 14:00
Lieu

Salle Raoul-Jobin

Palais Montcalm – Maison de la musique
995, place D'Youville
Québec (Québec) G1R 3P1
Canada

Billetterie
418 641-6040
Sans frais à l'extérieur de Québec
1 877 641-6040

S'y rendre
Tarif De 30 $ à 67 $

Après cinq années d’attente, Les Violons du Roy sont heureux de retrouver Alexandre Tharaud, l’un de leurs plus précieux collaborateurs. Amorcée au Domaine Forget en 2008, cette fructueuse association a donné naissance à pas moins de trois enregistrements et autant de tournées internationales.

Ce concert sera suivi d’un échange avec les artistes autour d’un léger goûter.*

* Si les conditions sanitaires le permettent.

Chefs et solistes

Bernard Labadie Chef

Reconnu internationalement pour son expertise dans le répertoire des XVIIe, XVIIIe et du début du XIXe siècle, Bernard Labadie est le chef fondateur des Violons du Roy, dont il a assumé la direction musicale de 1984 à 2014, et exerce toujours les fonctions de directeur musical du chœur La Chapelle de Québec, qu’il a fondé en 1985. À la tête de ces deux ensembles, il a effectué de nombreuses tournées dans les Amériques et en Europe, dans les plus grandes salles et les plus grands festivals : le Carnegie Hall et le Lincoln Center (New York), le Walt Disney Concert Hall (Los Angeles), le Kennedy Center (Washington), le Barbican (Londres), la Philharmonie de Berlin, le Théâtre des Champs-Élysées (Paris), le Palais des Beaux-Arts (Bruxelles) et les festivals de Salzbourg, Bergen, du Rheingau et du Schleswig-Holstein. Au printemps 2018, il dirige Les Violons du Roy lors de deux tournées aux États-Unis, au Mexique et en Colombie en compagnie de la violoniste Isabelle Faust et de la soprano Julia Lezhneva.

En 2017, Bernard Labadie a été nommé chef principal de l’Orchestra of St. Luke’s de New York, fonction qu’il occupe à partir de la saison 2018-2019. Il dirige notamment la série annuelle de concerts de cet orchestre à Carnegie Hall. Chef invité très recherché, il dirige régulièrement les grands orchestres nord-américains et européens. En 2017-2018, il est à la tête des orchestres de Cleveland et du Minnesota, des orchestres symphoniques de Pittsburgh, Saint-Louis, Baltimore et Toronto, des orchestres de la radio de Francfort, Finlande (Helsinki) et Berlin, l’Orchestre philharmonique de Radio-France, l’Orchestre national de Lyon et l’Orchestre du Centre national des Arts à Ottawa. Depuis le début de sa carrière internationale à la fin des années 1990, on l’a aussi vu, entre autres, au pupitre de l’Orchestre de la radio bavaroise (Munich), de l’Orchestre du Concertgebouw (Amsterdam), des orchestres de Chicago, New York, Philadelphie, Boston, Los Angeles, San Francisco, Houston et Atlanta, du New World Symphony (Miami Beach) et de l’Orchestre symphonique de Montréal.

Très actif avec les orchestres sur instruments d’époque, il a fait ses débuts avec l’Akademie für alte Musik de Berlin en novembre 2017, et a aussi dirigé l’Academy of Ancient Music, The English Concert, l’Orchestra of the Age of Enlightenment, l’orchestre du Collegium Vocale (Gand) ainsi que la Handel and Haydn Society (Boston) et l’Ensemble Arion (Montréal).

À l'opéra, il a été le directeur artistique de l'Opéra de Québec (1994-2003) et de l'Opéra de Montréal (2002-2006), et à titre de chef invité, il a dirigé notamment au Metropolitan Opera (New York) et aux opéras de Santa Fe, Cincinnati et Glimmerglass. En janvier 2017, il a fait ses débuts au Canadian Opera Company (Toronto), où il retourne en 2019.

À la tête des Violons du Roy ou comme chef invité, il a enregistré une vingtaine de disques pour les maisons Virgin Classics (maintenant Erato), EMI, Dorian, ATMA, Hyperion et Naïve. Deux nouvelles parutions, à la tête de l’Orchestre de la SWR de Fribourg et de l’Akademie für Alte Musik de Berlin, paraissent en 2018.

Grand ambassadeur de la vie musicale de Québec, sa ville natale, Bernard Labadie a été fait Officier de l'Ordre du Canada en 2005 et Chevalier de l'Ordre national du Québec en 2006. En 2008, il a reçu le Banff Centre's National Arts Award pour sa contribution au développement des arts au Canada, et un doctorat honorifique de l'Université Laval, son alma mater. En 2016, Bernard Labadie a reçu le prix Samuel de Champlain à Paris ainsi que l'insigne de Compagnon des arts et des lettres du Québec pour son apport aux arts dans la société québécoise. Il reçoit en mai 2018 un doctorat honorifique de la Manhattan School of Music à New York.

Alexandre Tharaud Piano

Alexandre Tharaud s’est produit en récital dans de nombreuses salles aux quatre coins du monde : Teatro Colón de Buenos Aires, Théâtre des Champs-Élysées, Opéra de Versailles, Philharmonie de Cologne, d’Essen et de Cracovie, Rudolfinum de Prague, Queen Elizabeth Hall Southbank Centre, Royal Albert Hall, Wigmore Hall, Concertgebouw d’Amsterdam, Centre John F. Kennedy de Washington, Musikverein de Vienne, Casino de Berne, Hoam Art Hall, LG Arts Center de Séoul, Hyogo Performing Arts Center, Oji Hall et Suntory Hall de Tokyo. Il a participé à de nombreux festivals, notamment aux BBC Proms, au Festival international d’Édimbourg, au Festival Gergiev, au Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence, au Festival international de piano La Roque d’Anthéron, au Festival de musique du Schleswig-Holstein, au Festival de musique de Rheingau, au Festival de musique de Ludwigsburg, au Festival de piano de la Ruhr, aux Nuits de décembre de Moscou, au Festival de musique de Rimini, au Festival international du Domaine Forget et au Festival de Lanaudière.

En tant que soliste, il a joué en compagnie des plus grands orchestres de France et d’ailleurs dont l’Orchestre philharmonique de Londres, l’Orchestre royal du Concertgebouw, l’Orchestre du Théâtre Bolshoi, l’Orchestre de chambre de Munich, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, l’Orchestre symphonique métropolitain de Tokyo, l’Orchestre radiosymphonique de Francfort, les orchestres symphoniques de Toronto, de Singapore, de Taïwan, de Sao Paulo, d’Atlanta, de Philadelphie, d’Umea et de Hambourg, et les orchestres philharmoniques du Japon et de Malaisie, sous la direction des chefs Lionel Bringuier, Bernard Labadie, Rafael Frühbeck de Burgos, Georges Prêtre, Marc Minkowski, Stéphane Denève, Leo Hussain, David Zinman, Yannik Nézet-Séguin et Claus Peter-Flor.

Sa discographie reflète ses goûts éclectiques englobant de nombreux styles musicaux. Ses enregistrements vont de Bach, Mozart et Haydn (avec Les Violons du Roy) à Le Bœuf sur le toit, un hommage aux « années folles ». Ses autres disques sur étiquette ERATO comprennent Autograph, Scarlatti, Journal intime (Chopin) et Goldberg Variations, son plus récent. Chez Harmonia Mundi, il a enregistré Rameau, l’intégrale des œuvres pour piano de Ravel (qui lui a valu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros, le Diapason d’Or de l’année, le Choc du Monde de la Musique, une recommandation par Classica, mais aussi les distinctions 10 de Répertoire, de « choix du mois » du BBC Music Magazine, d’Étoile du mois du magazine allemand Fono Forum, ainsi que le titre de meilleur disque de l’année du quotidien belge De Standaard), les concertos italiens de Bach, Couperin, Satie (Diapason d’Or de l’année 2008) et Chopin (intégrale des valses et les 24 préludes).

Dédicataire de nombreuses œuvres, Alexandre Tharaud a été le premier à interpréter Outre-Mémoire de Thierry Pécou, un cycle de deux concertos; L’Oiseau innumérable avec orchestre et Le Visage – Le Cœur, avec le chœur Les Éléments au Festival international de piano La Roque d’Anthéron sous la direction de Joël Suhubiette. En 2012, il a joué pour la première fois le concerto de Gérard Pesson à Zurich, à Francfort et à Paris en compagnie de l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich et de l’Orchestre radiosymphonique de Francfort. Il a également commandé et interprété pour la première fois trois cycles : Hommages à Rameau, Hommage à Couperin et Pianosong.

Programme

J. BOULOGNE DE SAINT-GEORGES

Ouverture de l’opéra L’amant anonyme

L. VAN BEETHOVEN

Concerto pour piano n°2 en si bémol majeur, op.19

F.J. HAYDN

Symphonie n°45 en fa dièse mineur, Hob.I:45 «Les Adieux»

Autres représentations du concert

Partenaires