Aller au contenu
Saison Montréal Série Maison symphonique

Le Messie de Handel avec Jonathan Cohen

Billets
Date
10 décembre 2021 à 19:30
Lieu

Maison symphonique de Montréal

1600, rue Saint-Urbain
Montréal (Québec)
Canada

Billetterie
514 842-2112
Sans frais à l'extérieur de Montréal
1 866 842-2112

S'y rendre
Tarif De 30 $ à 99 $

Le directeur musical des Violons du Roy, Jonathan Cohen, présente sa vision du Messie de Handel, l’œuvre phare du répertoire de La Chapelle de Québec qui synthétise le génie de l’opéra italien, la rigueur allemande et l’expressivité anglaise. Une première à ne pas manquer.

Chefs et solistes

Jonathan Cohen Chef

Jonathan Cohen mène déjà une remarquable carrière de chef d’orchestre, de violoncelliste et de claveciniste. Réputé pour sa passion et son engagement envers la musique de chambre, il maîtrise avec autant d’aisance divers répertoires, comme l’opéra baroque et les œuvres symphoniques classiques. Il est à la fois directeur artistique d’Arcangelo et du Festival de musique de Tetbury, directeur musical des Violons du Roy et partenaire artistique de l’Orchestre de chambre de Saint Paul.

En 2010, Jonathan Cohen a fondé l’ensemble Arcangelo dans un désir de mener à bien des projets spéciaux de haute qualité. Il s’est produit avec la troupe dans des salles de concert et des festivals prestigieux comme le Wigmore Hall de Londres, les philharmonies de Berlin et de Cologne, le Musikverein de Vienne, le Festival de Salzbourg et le Carnegie Hall de New York. Arcangelo a fait ses débuts aux BBC Proms à la Sam Wanamaker Playhouse en 2016, puis y est retourné en 2018 pour présenter, à guichets fermés, Theodora au Royal Albert Hall. À l’occasion des célébrations de son 10ᵉ anniversaire, l’ensemble jouera à nouveau Theodora à la Konzerthaus de Vienne en janvier 2020, ainsi que Die Schöpfung de Haydn au Barbican Centre.

Arcangelo est fort occupé et très sollicité en studio, s’associant avec des solistes réputés comme Iestyn Davies (leur disque Arias for Guadagni a d’ailleurs gagné le prix du récital de l’année aux Gramophone Awards 2012 et celui des cantates de Bach, le prix de l’enregistrement vocal baroque aux Gramophone Awards 2017), Anna Prohaska et Christopher Purves chez Hyperion. L’album que Vilde Frang et lui ont consacré à Mozart, sorti sous étiquette Warner Classics, a atteint le sommet du palmarès de musique classique au Royaume-Uni et décroché le prix Echo Klassik Concert. Par ailleurs, ses albums avec Christiane Karg et Matthew Rose ont tous deux été en lice pour un prix à l’International Opera Award de 2016. Son enregistrement des concertos pour violoncelle de C.P.E. Bach avec Nicolas Altstaedt chez Hyperion lui a valu un prix du BBC Music Magazine dans la catégorie des concertos en 2017, alors que son enregistrement des Sonates en trio, op. 1 de Buxtehude chez Alpha Classics a été en lice dans la catégorie de la meilleure performance de musique de chambre/petit ensemble aux Grammy Awards 2018. Les plus récents disques d’Arcangelo, Magnificats par des membres de la famille Bach et Leçons de ténèbres de Charpentier, sont déjà louangés par la critique.

Joélle Harvey Soprano

Allyson McHardy Mezzo-soprano

On reconnaît la mezzo-soprano Allyson McHardy à son timbre unique et à sa forte présence scénique. Décrite par Joshua Kosman du San Francisco Chronicle comme « une chanteuse ultrapolyvalente à l’imagination débordante », elle a fait des apparitions remarquées à l’Opéra de Paris, au Festival d’Aix-en-Provence, à l’Opéra de San Francisco, au Festival de Glyndebourne et au Théâtre du Capitole de Toulouse, et chanté aux côtés des orchestres symphoniques de Chicago, de Toronto et de Boston, de même qu’avec la Compagnie d’opéra canadienne et l’Orchestre philharmonique de Dresde. Adam Fischer, Seiji Ozawa, Jeremy Rohrer, Kent Nagano, Emmanuelle Haïm, Bernard Labadie, Ludovic Morlot, Carlos Calmar et Jesus Lopez Cobos figurent au nombre des chefs qui l’ont dirigée dans des œuvres telles que L’enfant et les sortilèges, La clemenza di Tito, Das Rheingold, Dream of Gerontius et le Messie.

Allyson McHardy s’est distinguée sur la scène lyrique dans Lucrezia Borgia, opéra de Donizetti présenté à Saint-Gall, en Suisse, ainsi que dans Roberto Devereux, sur l’invitation de la Compagnie d’opéra canadienne. Elle a chanté Amadis de Gaule à l’Opéra Comique, Alcina, de Handel, avec l’Opéra Atelier, et Madama Butterfly avec les opéras de Montréal et de Vancouver. Elle a aussi prêté sa voix à sœur Helen dans Dead Man Walking et interprété Hercules de Handel avec le Tafelmusik de Toronto.

Outre son enregistrement de l’Orlando de Handel avec l’Orchestre baroque pacifique et Alexander Weimann nommé aux prix JUNO, l’artiste a aussi endisqué chez ATMA La conversione di Coldoveo, Rè di Francia de Caldara, nommé aux galas des JUNO et de l’ADISQ. Sa discographie inclut également Norma de Bellini, opéra enregistré chez Philharmonia Narodowa avec l’Orchestre philharmonique de Varsovie, deux œuvres de Harry Somers (Serinette et A Midwinter Night’s Dream) enregistrées sous l’étiquette Centrediscs, de même qu’une collection de six disques du compositeur ukrainien Mykola Lysenko parue sous Musica Leopolis.

Andrew Staples Ténor

Andrew Staples était choriste à la cathédrale Saint-Paul quand il a obtenu une bourse d’études chorales au King’s College de Cambridge, où il a décroché un diplôme en musique. Premier récipiendaire de la bourse d’études Peter Pears du Royal College of Music, commanditée par la Fondation Britten Pears, il a fréquenté par la suite la Benjamin Britten International Opera School, aux côtés de Ryland Davies.

Il s’est produit en concert avec les orchestres philharmoniques de Berlin et de Vienne, l’Akademisten Berlin, l’Orchestre radiophonique de Bavière et l’Orchestra of the Age of Enlightenment sous la direction de Sir Simon Rattle; l’Orchestre radiophonique de Suède et l’Orchestre symphonique de Londres avec Daniel Harding; l’Orchestre de chambre de Suède et l’Orchestre de chambre d’Écosse sous la houlette d’Andrew Manze; l’Orchestre symphonique de Gävle avec Robin Ticciati; l’Orchestre philharmonique de Rotterdam et l’Orchestre de Philadelphie dirigés tous deux par Yannick Nézet-Séguin; ainsi que l’Accademia Santa Cecilia et Semyon Bychkov.

Il a fait ses débuts au Royal Opera House dans la peau de Jacquino (Fidelio) et y est retourné pour interpréter Flamand (Capriccio), Tamino (Die Zauberflöte), Artabenes (Artaxerxes d’Arne) et Narraboth (Salomé). Il a prêté sa voix à Belfiore (La Finta Giardiniera) pour le Théâtre national de Prague (rôle qu’il a repris dans la même production pour La Monnaie à Bruxelles) et à Don Ottavio pour le Festival de Salzbourg. Il a aussi campé Ferrando pour l’Opera Holland Park et Narraboth pour l’Opéra d’État de Hambourg. Enfin, il a prêté sa voix à Tamino et participé à la mise en scène de Die Zauberflöte au Festival de Lucerne et à Drottningholm, chaque fois avec Daniel Harding comme chef d’orchestre.

Il a interprété Kudrjas et Luzio (Das Liebesverbot) pour le Royal Opera House et le Teatro Real à Madrid, Froh (Das Rheingold) pour le Royal Opera House et l’Opéra d’État de Berlin ainsi que Tamino à Chicago. En concert, il a mis son talent au service de l’Orchestre radiophonique de Suède, de l’Orchestre radiophonique de Bavière et de l’Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Daniel Harding, de l’Orchestre symphonique de la BBC dirigé par Semyon Bychkov, de l’Orchestre symphonique de Londres avec Simon Rattle et de l’Orchestre de Philadelphie sous la baguette de Yannick Nézet-Séguin.

Neal Davies Baryton-basse

Neal Davies a fréquenté le King’s College de Londres et la Royal Academy of Music, avant de remporter le prix du meilleur chanteur dans la catégorie des lieder au concours de chant de Cardiff en 1991. Il a collaboré avec l’Orchestre philharmonique d’Oslo sous la direction de Jansons, l’Orchestre symphonique de la BBC, sous la baguette de Boulez, le Philharmonia et l’Orchestre de Cleveland, dirigés pas Dohnanyi et l’Orchestre de chambre d’Europe, mené par Harnoncourt, en plus de se produire avec l’Orchestra of the Age of Enlightenment et Brüggen, le Gabrieli Consort, sous la houlette de McCreesh, l’Orchestre de Hallé, mené par Elder, l’ensemble Concerto Köln, dirigé par Bolton, l’Orchestre de chambre écossais avec Adam Fisher, l’Orchestre philharmonique de Bergen dirigé par Edward Gardner ainsi que l’Orchestre symphonique de Londres et l’Orchestre philharmonique de Vienne, dirigés par Harding. Il est régulièrement invité au Festival d’Édimbourg et aux Proms de la BBC.

Son impressionnante discographie comprend le Messiah, Theodora, Saul et Die Schöpfung (primés aux Gramophone Awards 2008) sous la direction de McCreesh, Její pastorkyňa (Jenufa) et Věc Makropulos (L’Affaire Makropoulos) sous la baguette de Mackerras, Vanessa de Barber avec Slatkin, Messiah dirigé par René Jacobs, le Hyperion Complete Schubert Edition avec Graham Johnson ainsi que Billy Budd de Britten avec Daniel Harding (Grammy Awards, 2010).

Sur scène, on a pu le voir dans The Pirates of Penzance (Major General Stanley) et The Mikado (Ko-Ko) pour l’Opéra lyrique de Chicago; dans Giulio Cesare, Le nozze di Figaro (Figaro) et The Rise and Fall of the City of Mahagonny (Alaska Wolf Joe) pour le Royal Opera, à Covent Garden; dans L’Allegro, Jephtha (Zebul), La clemenza di Tito (Publio), Xerse (Ariodates) et Věc Makropulos (L’Affaire Makropoulos) (Kolenaty) pour l’English National Opera; dans Radamisto pour l’Opéra de Marseille; dans Don Giovanni (Leporello) pour l’Opéra d’Écosse et l’Opéra de Montréal; dans Curlew River de Britten à l’occasion du Festival d’Édimbourg; dans Così fan tutte (Guglielmo et Don Alfonso), Die Zauberflöte (Papageno), L’elisir d’amore (Leporello, Dulcamara) et Madame Butterfly (Zebul et Sharpless) pour l’Opéra national du Pays de Galles, et dans Agrippina pour l’Opéra d’État de Berlin. En compagnie de William Christie et des Arts Florissants, il a joué dans Theodora (Paris et Salzbourg) et dans la production de David et Jonathas de Charpentier pour le Festival d’Aix-en-Provence (Aix en Provence, Édimbourg et New York), aussi sur CD. Il a interprété Traveler dans la production de Curlew River au Barbican Centre, qui s’est par la suite déplacée au Lincoln Center de New York.

La Chapelle de Québec Chœur de chambre

Créée en 1985 par son chef fondateur et directeur musical Bernard Labadie, La Chapelle de Québec est un des plus importants ensembles vocaux d’Amérique du Nord. Il est formé exclusivement de chanteurs professionnels triés sur le volet qui viennent de partout au Canada. Ce choeur de chambre unique se spécialise dans le répertoire avec orchestre des XVIIe et XVIIIe siècles, qu’il interprète régulièrement avec l’orchestre de chambre Les Violons du Roy, son alter ego, mais aussi à titre de chœur invité avec certains des plus grands orchestres d’Amérique du Nord. Ses interprétations des oratorios, requiem, messes et cantates de Bach, Handel, Mozart et Haydn, mais aussi de Fauré et de Duruflé, constituent des événements fréquemment acclamés par la presse nationale et internationale.

La Chapelle de Québec se fait entendre régulièrement à Québec au Palais Montcalm et à Montréal à la Maison symphonique, mais aussi au Walt Disney Concert Hall avec le Los Angeles Philharmonic et à Carnegie Hall avec Les Violons du Roy et Orchestra of St. Luke’s, ainsi qu'à Ottawa avec l’Orchestre du Centre National des Arts. Ses concerts sont souvent relayés sur les ondes de CBC et Radio-Canada ainsi que sur le réseau américain NPR.

La Chapelle de Québec est aussi connue pour sa participation au Chemin de Noël, un événement annuel qui rassemble la grande communauté des mélomanes de la région de Québec à chaque mois de décembre.

Programme

G.F. HANDEL

Messiah, HWV56

Autres représentations du concert

Partenaires