Aller au contenu
Saison Montréal Hors série

Mozart de toute beauté : le grand retour de Jonathan Cohen

Billets
Date
24 septembre 2021 à 19:30
Lieu

Maison symphonique de Montréal

1600, rue Saint-Urbain
Montréal (Québec)
Canada

Billetterie
514 842-2112
Sans frais à l'extérieur de Montréal
1 866 842-2112

S'y rendre
Tarif De 30 $ à 84 $

Les Violons du Roy retrouvent enfin la sublime soprano française Sandrine Piau, une artiste majeure de la scène lyrique mondiale, pour interpréter quelques-uns des plus beaux airs d’opéra de Mozart dont elle est l’une des plus éloquentes interprètes. Pour célébrer son retour à la tête des Violons du Roy, Jonathan Cohen propose aussi deux symphonies inspirées par notre invitée et par la ville de Paris.

Chefs et solistes

Jonathan Cohen Chef

Jonathan Cohen mène déjà une remarquable carrière de chef d’orchestre, de violoncelliste et de claveciniste. Réputé pour sa passion et son engagement envers la musique de chambre, il maîtrise avec autant d’aisance divers répertoires, comme l’opéra baroque et les œuvres symphoniques classiques. Il est à la fois directeur artistique d’Arcangelo et du Festival de musique de Tetbury, directeur musical des Violons du Roy et partenaire artistique de l’Orchestre de chambre de Saint Paul.

En 2010, Jonathan Cohen a fondé l’ensemble Arcangelo dans un désir de mener à bien des projets spéciaux de haute qualité. Il s’est produit avec la troupe dans des salles de concert et des festivals prestigieux comme le Wigmore Hall de Londres, les philharmonies de Berlin et de Cologne, le Musikverein de Vienne, le Festival de Salzbourg et le Carnegie Hall de New York. Arcangelo a fait ses débuts aux BBC Proms à la Sam Wanamaker Playhouse en 2016, puis y est retourné en 2018 pour présenter, à guichets fermés, Theodora au Royal Albert Hall. À l’occasion des célébrations de son 10ᵉ anniversaire, l’ensemble jouera à nouveau Theodora à la Konzerthaus de Vienne en janvier 2020, ainsi que Die Schöpfung de Haydn au Barbican Centre.

Arcangelo est fort occupé et très sollicité en studio, s’associant avec des solistes réputés comme Iestyn Davies (leur disque Arias for Guadagni a d’ailleurs gagné le prix du récital de l’année aux Gramophone Awards 2012 et celui des cantates de Bach, le prix de l’enregistrement vocal baroque aux Gramophone Awards 2017), Anna Prohaska et Christopher Purves chez Hyperion. L’album que Vilde Frang et lui ont consacré à Mozart, sorti sous étiquette Warner Classics, a atteint le sommet du palmarès de musique classique au Royaume-Uni et décroché le prix Echo Klassik Concert. Par ailleurs, ses albums avec Christiane Karg et Matthew Rose ont tous deux été en lice pour un prix à l’International Opera Award de 2016. Son enregistrement des concertos pour violoncelle de C.P.E. Bach avec Nicolas Altstaedt chez Hyperion lui a valu un prix du BBC Music Magazine dans la catégorie des concertos en 2017, alors que son enregistrement des Sonates en trio, op. 1 de Buxtehude chez Alpha Classics a été en lice dans la catégorie de la meilleure performance de musique de chambre/petit ensemble aux Grammy Awards 2018. Les plus récents disques d’Arcangelo, Magnificats par des membres de la famille Bach et Leçons de ténèbres de Charpentier, sont déjà louangés par la critique.

Sandrine Piau Soprano

Révélée au public par la musique baroque, Sandrine Piau affiche aujourd’hui un large répertoire et confirme sa place d’exception dans le monde lyrique.

Elle s’illustre dans de nombreux rôles sur les plus grandes scènes internationales : Cléopâtre (Giulio Cesare), Morgana (Alcina) à l’Opéra de Paris, Dalinda (Ariodante) au Festival de Salzbourg, Alcina, Mélisande, Sandrina, (La Finta Giardiniera), Sœur Constance (Dialogue des Carmélites) à la Monnaie, Alcina et Dalinda (Ariodante) à Amsterdam, Pamina (Die Zauberflöte), Donna Anna (Don Giovanni) et Sœur Constance au Théâtre des Champs-Elysées, Despina (Così fan tutte) et Titania (A Midsummer Night’s Dream) au Festival d’Aix en Provence.

Sandrine Piau se produit régulièrement en concert et en récital, notamment à New York, Paris, Londres, Tokyo, Munich, Zurich, Salzburg et récemment à Hambourg pour l’ouverture de l’Elbphilharmonie.

Sandrine Piau a déjà consacré quatre disques à Handel et Mozart et deux albums de récitals, Après un rêve et Évocations témoignant de sa relation privilégiée avec Susan Manoff avec laquelle elle se produit régulièrement en récital (Carnegie Hall, Wigmore Hall, tournée aux USA et au Japon). Son avant-dernier opus, Desperate Héroines, enregistré avec l’Orchestre du Mozarteum Salzburg et Ivor Bolton a fait l’unanimité des critiques.

Sandrine Piau enregistre aujourd’hui exclusivement pour Alpha Classics et son premier disque sous ce label est un disque de récital en collaboration avec Susan Manoff et intitulé Chimère.

Sa saison 2018/2019 est marquée par une tournée européenne aux côtés du Concert d’Astrée dans un programme intitulé Desperate Lovers et par son retour au Festival de Salzbourg dans Alcina.

La saison 2019/2020 a vu Sandrine Piau prendre part à une grande tournée célébrant le 40e anniversaire des Arts Florissants ainsi qu’à une tournée européenne avec Teodor Currentzis. Elle a été également de retour au Festival d'Aix-en-Provence pour la création Innocence de Kaija Saariaho.

Sandrine Piau a été faite Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres en 2006 et élue Artiste lyrique de l’année aux Victoires de la musique 2009.

Programme

W.A. MOZART

Symphonie n°31 en ré majeur, K.297/300 «Paris»

W.A. MOZART

Ch’io mi scordi di te?... Non temer, amato bene, K.490

W.A. MOZART

Bella mia fiamma, K.528

W.A. MOZART

Airs extraits des Noces de Figaro

F.J. HAYDN

Symphonie n°85 en si bémol majeur, Hob.I:85 «La Reine»

Partenaires