Aller au contenu
Hors série

Proust retrouvé

Billets
Date
13 novembre 2022 à 13:00
Lieu

Salle Raoul-Jobin

Palais Montcalm – Maison de la musique
995, place D'Youville
Québec (Québec) G1R 3P1
Canada

Billetterie
418 641-6040
Sans frais à l'extérieur de Québec
1 877 641-6040

S'y rendre
Tarif 57 $

Le célèbre écrivain français Marcel Proust est décédé le 18 novembre 1922, il y aura cent ans cet automne. Pour souligner le centième anniversaire du décès de celui que plusieurs considèrent parmi les plus grands auteurs français, de nombreux événements commémoratifs sont présentés un peu partout dans le monde, particulièrement en France. 

Estimant que Québec, en tant que capitale littéraire francophone, devait faire sa part, l’avocat Marc Bellemare organise deux journées hommage à Marcel Proust, sous le thème Proust retrouvé, qui auront lieu le samedi 12 novembre au pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec et le dimanche 13 novembre au Palais Montcalm. 

Monsieur Lucien Bouchard, ancien premier ministre du Québec et proustien accompli, agira comme président d’honneur de l’événement. 

 

SAMEDI 12 NOVEMBRE 2022 - PAVILLON PIERRE-LASSONDE DU MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC

14h- LUCIEN BOUCHARD ET STÉPHAN BUREAU

Discussion publique : « Proust dans ma vie »

Entrée libre et gratuite, premiers arrivés premiers assis, accès à l’auditorium dès 13h15

19H- DANS LA TÊTE DE PROUST

Œuvre théâtrale de Sylvie Moreau. Mise en lecture assurée par Sylvie Moreau, Isabelle Brouillette, Pascal Contamine, Bryan Morneau et Jean Asselin.

Entrée libre et gratuite, premiers arrivés premiers assis, accès à l’auditorium dès 18h15

 

DIMANCHE 13 NOVEMBRE 2022 - PALAIS MONTCALM

En matinée, dans la salle D’Youville du Palais Montcalm, seront présentées trois conférences thématiques sur diverses facettes de ce géant de la littérature. 

9h– MARCEL PROUST ET LES IMAGES EN MOUVEMENT

Jean-Pierre Sirois-Trahan, directeur du programme de cinéma, professeur au département de littérature, théâtre et cinéma de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Laval. (1)

10h- PROUST ÉPISTOLIER

Martin Robitaille, professeur au Département des lettres et humanités de l’Université du Québec à Rimouski, Campus de Rimouski. (2)

11h- MARCEL PROUST, ARTS ET MONDANITÉS

Guillaume Pinson, Doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Laval et professeur titulaire au Département de littérature, théâtre et cinéma. (3)

Entrée libre et gratuite, premiers arrivés premiers assis, accès à la salle dès 8h15

En après-midi, dans la salle Raoul-Jobin, seront présentés un entretien avec l’auteur Michel Tremblay et un concert hommage à Marcel Proust, mélomane, mettant en vedette les compositeurs de la Belle Époque qu’il a particulièrement appréciés : 

13h- ENTRETIEN AVEC MICHEL TREMBLAY (4) ANIMÉ PAR RENÉE HUDON (5) (précédé d’une courte introduction avec Marc Bellemare – Pourquoi une journée hommage à Proust ?)

14h- CONCERT DES VIOLONS DU ROY – mot de présentation de ROBERT LEPAGE, metteur en scène, scénographe et cinéaste.

Elaboré par Laurent Patenaude (6), codirecteur général et directeur artistique des Violons du Roy, le programme musical célèbre les compositeurs contemporains de Proust, Raynaldo Hahn, Gabriel Fauré, Camille Saint-Saëns, Henri Duparc et César Franck. La Sonate de Vinteuil, imaginée par Proust dans LA RECHERCHE, y occupe une place de choix par l’interprétation de mouvements de trois sonates l’ayant inspirée, composées par Gabriel Pierné, César Franck et Camille Saint-Saëns.


1. Jean-Pierre Sirois-Trahan est directeur du programme Cinéma et culture numérique ainsi que professeur titulaire au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval. Il a codirigé de nombreux numéros de revue, dont celui de la Revue d’études proustiennes sur « Proust au temps du cinématographe » (vol. 2, no 4) en 2017. Il s’intéresse notamment au cinéma des débuts sur lequel il a publié plusieurs articles et codirigé deux ouvrages : Au temps des ennemis du cinéma … Pour une nouvelle histoire des débuts du cinéma au Québec (Nuit blanche, éditeur, 1996) et La vie ou du moins ses apparences, Émergence du cinéma dans la presse de la Belle Époque (cinémathèque québécoise- Grafics, 2002). À la fois théoricien et historien, il travaille actuellement sur le concept de découpage et sur le cinéma de Georges Méliès dont il a établi l’autobiographie : La Vie et l’OEuvre d’un pionnier du cinéma (Éditions du Sonneur, « La petite collection », 2012)

2. Martin Robitaille est écrivain et professeur de Lettres à l’Université du Québec à Rimouski. Il est l’auteur de Proust épistolier (PUM 2003), Les déliaisons (roman, Québec Amérique, 2008, Prix Ringuet 2009), En chemin je t’ai perdu (roman, Druide, 2012) et Bordure Nord (poèmes, Fond’tonne, 2021). Il travaille au dernier tome de sa trilogie romanesque et prépare un nouvel essai sur Marcel Proust et la mélancolie créatrice, à paraître aux Classiques Garnier.

3. Guillaume Pinson est doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Laval et professeur titulaire au Département de littérature, théâtre et cinéma. Il enseigne la littérature française et s’intéresse notamment aux collaborations de Marcel Proust à la presse et aux revues de son temps. En 2022-2023, il anime avec ses étudiants un séminaire consacré à la lecture intégrale de À la recherche du temps perdu et il a récemment collaboré au catalogue de l’exposition Marcel Proust, un roman parisien présentée à Paris, au Musée Carnavalet, à l’occasion du centenaire de la mort de l’écrivain.

4. Michel Tremblay a écrit vingt-huit pièces de théâtre, trente romans, six recueils de récits autobiographiques, un recueil de contes, sept scénarios de films ou de télévision, quarante-six traductions ou adaptations d’auteurs étrangers, douze pièces, douze récits parus dans des publications diverses, un livret d’opéra, un cycle de chansons, un spectacle symphonique, deux comédies musicales ainsi que les paroles d’une quinzaine de chansons pour Pauline Julien, Renée Claude, Monique Leyrac et Ginette Reno. On a monté ses pièces dans de nombreux pays. Toutes sont publiées en anglais ainsi que quelques-unes en allemand, en arabe, en italien et en écossais, entre autres. Il existe même des versions en yiddish et en moré des Belles-sœurs.

5. Renée Hudon est diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Elle a mené une carrière d’animatrice d’émissions culturelles et d’affaires publiques à Radio-Canada pendant vingt-cinq ans. Elle fut chargée de cours en Communication orale en public et en Communication orale en enseignement à l’Université Laval pendant quinze ans. En 2004, elle a cofondé avec  sa fille Valérie l’entreprise Renée Hudon Parole publique. Elle souligne cette année soixante-dix ans de carrière puisqu’en  novembre 1952, à son retour d’Hollywood pour le tournage de I Confess d’Alfred Hitchcock, elle fit ses débuts à la radio de CHRC comme animatrice de l’émission Bonjour ici Renée.

6. Laurent Patenaude est codirecteur général et directeur artistique des Violons du Roy. Il a étudié au Conservatoire de musique du Québec à Montréal en Alto et en histoire de la musique. Musicien pigiste pendant toute la durée de ses études, entre autres avec Les Violons du Roy dont il fait partie de l’équipe administrative depuis 25 ans, d’abord comme directeur du personnel musical, ensuite comme administrateur artistique, puis comme codirecteur général et directeur artistique.