Aller au contenu
Hors série

Les Miniatures

Billets
Date
30 octobre 2021 à 13:00
Lieu

Le Diamant

Foyer du Diamant
966, rue Saint-Jean, Québec

S'y rendre

Les Violons du Roy et Danse K par K

Après un premier duo créé à l’été 2020 avec l’interprète Sara Harton et la pianiste Anne-Marie Bernard, Danse K par K développe un programme complet constitué de duos d’une quinzaine de minutes chacun, en coproduction avec Les Violons du Roy : Les Miniatures.

Pour chaque duo, les mêmes règles du jeu : une chorégraphe-interprète rencontre une interprète en musique pour 30 heures de création, de rencontre et d’échange. Pour inventer à deux, en osant assumer, parfois pour la première fois, une responsabilité de création et non plus simplement d’interprète. Un dialogue se crée, un terrain de jeu fertile en rebondissements se défriche joyeusement tandis que la musique jouée en direct donne du souffle à la danse, le tout sous la direction artistique de Karine Ledoyen.

Chefs et solistes

Noëlla Bouchard Violon

Noëlla Bouchard s’est jointe aux Violons du Roy en 1995. Depuis, elle a pris part à plusieurs centaines de concerts, à une trentaine de tournées internationales et à de nombreux enregistrements de cet orchestre de chambre en résidence au Palais Montcalm – Maison de la musique à Québec.

Ayant débuté l’apprentissage du violon à cinq ans avec Lucille Johnstone, Noëlla Bouchard poursuit ses études au Conservatoire de musique de Montréal de 1982 à 1992, dans les classes de Johanne Arel, Raymond Dessaints, Robert Verebes, Denis Brott et Raffi Armenian. Elle y obtient un premier prix en 1992. Elle se perfectionne ensuite de 1992 à 1995 avec Moshe Hammer à Toronto. En 1994, elle est finaliste au Tremplin international du Concours de musique du Canada à Vancouver. Elle a participé à plusieurs stages de perfectionnement au Domaine Forget, au Camp musical des Laurentides et à Orford Musique.

Au cours des dernières années, Noëlla Bouchard a été invitée aux Concerts du Bic (2016), au Festival Music and Beyond d’Ottawa (2018) et elle a participé à l’enregistrement d’un disque consacré à la musique de chambre d’André Mathieu, en compagnie du pianiste Jean-Michel Dubé (2019).

Pascale Gagnon Violon

Pascale Gagnon détient un baccalauréat et une maîtrise en interprétation qu’elle a complétés à l’Université de Montréal sous la direction de Jean-François Rivest. Elle a perfectionné sa formation dans divers stages tels que le Centre d’arts Orford, le Domaine Forget de Saint-Irénée ainsi que le Banff Center for the Arts en Alberta.

Membre fondateur du Quatuor Bozzini de 1994 à 1997, elle a remporté avec ce groupe le deuxième prix de la finale nationale du Concours CIBC en 1995 ainsi que le premier prix dans le cadre de la série Début en 1997. Reconnu dans le milieu de la musique contemporaine, le Quatuor Bozzini a été invité en 1996 à se produire lors du Forum international des jeunes compositeurs en collaboration avec le Nouvel Ensemble Moderne (NEM).

En tant que violon solo de l’orchestre de l’Université de Montréal, qu’elle a été pendant les trois dernières années de sa formation, elle a effectué une tournée en Espagne en 1994. À titre de soliste et de chambriste, elle a participé en 1997 à deux concerts captés par la Société Radio-Canada dans le cadre de la série Jeunes Artistes. Elle a joué avec différents orchestres et ensembles professionnels dont l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre symphonique de Laval, I Musici, La Pietà et la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ). Pascale Gagnon est membre de l’orchestre de chambre Les Violons du Roy depuis mai 2001.

Programme

E. YSAŸE

2e et 3e mouvements de la Sonate en la mineur, op.27 n°2

J.S. BACH

3e mouvement de la Partita pour violon seul n°2 en ré mineur, BWV1004

E. YSAŸE

1er et 3e mouvements de la Sonate n°2 en la mineur, op.27 n°2

G.P. TELEMANN

1er mouvement de la Fantaisie n°1 pour violon seul en si bémol majeur, TWV40:14

J. MANOOKIAN

Extrait du 1er mouvement des Prières arméniennes pour violon solo

B. BARTÓK

«Danse du bâton» et «Danse du châle» extraites des Danses populaires roumaines, SZ56

I. ALBENIZ

Extrait de Mallorca, op.202