Publié le 30 mars 2018

 

 

Les Violons du Roy et Jonathan Cohen annoncent des

AUDITIONS NATIONALES

pour le poste de

coviolon solo*

*Le poste de coviolon solo consiste en une alternance des rôles de violon solo (jusqu’à 50% des semaines de travail) et de chef des seconds violons.

 
Date des auditions :
Le vendredi 28 septembre 2018
Lieu des auditions :
Salle D’Youville, Palais Montcalm, Québec
 
Date limite d’inscription :
Le lundi 27 août 2018
 

Modalités d’inscription : Les candidats hautement qualifiés sont priés de faire parvenir leur curriculum vitae à jour et un chèque de 100 $ à l’ordre de «Les Violons du Roy», remboursable à l’audition, à l’adresse suivante :

Marie-Hélène Nault Leblanc
Directrice du personnel musical
Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec
995 place D’Youville,
Québec (Québec) G1R 3P1

CANADA

Informations :
Courriel : mhnault@violonsduroy.com
Tél. : 418 692-3026, poste 233
www.violonsduroy.com

Veuillez préciser la mention : Auditions – Les Violons du Roy.

L’envoi du matériel audio ou vidéo est laissé à la discrétion des candidats.

Sur demande, un pianiste accompagnateur sera disponible pour le candidat.

Répertoire d’audition : Pour consulter la liste du répertoire, cliquez ici. Les copies numériques des traits d’orchestre sont disponibles sur demande.

Rémunération : Tous les détails seront fournis sur demande. La rémunération est basée sur un minimum annuel de 238 services sur 34 semaines. Les Violons du Roy versent un fonds de pension de 7% et offrent un régime d’assurance collective. Les musiciens des Violons du Roy sont éligibles à l’assurance-emploi.

Les musiciens des Violons du Roy sont membres de la Fédération Américaine des Musiciens.

Archets : Les Violons du Roy jouent sur instruments modernes, mais utilisent des archets baroques pour le répertoire antérieur à 1750 et des archets classiques (transitionnels) pour les œuvres de style classique.

À noter : Pour l’audition, le choix des archets est laissé à la discrétion des candidats.

Diapason : LA = 442 Hz

Le masculin est employé à la seule fin d’alléger le texte et désigne autant le féminin que le masculin.