Pascale Giguère

Violon

Pascale Giguère

Pascale Giguère est membre des Violons du Roy depuis 1995. Elle y occupe le poste de coviolon solo de 2000 à 2013 puis premier violon solo depuis 2014. Au sein de cette formation, elle s’est produite sur les plus grandes scènes du monde, notamment au Concertgebouw d’Amsterdam, au Walt Disney Concert Hall de Los Angeles, au Carnegie Hall de New York ainsi que dans de prestigieux festivals du Canada, des États-Unis et d’Europe. Elle a participé à plusieurs enregistrements de cette formation pour, entre autres, les maisons Dorian, Atma et Virgin Classics.

Au cours des dernières années, Pascale Giguère s’est produite comme soliste avec Les Violons du Roy notamment dans le Concerto pour violon no 5 de Mozart et les Quatre saisons d’Astor Piazzolla. Cette dernière œuvre a d’ailleurs été enregistrée sous étiquette Atma et a remporté un prix Juno. On a pu l’entendre également avec l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, l’Orchestre symphonique de Laval et l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens avec lequel elle s’est produite dans le Concerto en ré de Stravinski. Elle a réinterprété cette œuvre en décembre 2006 avec l’Orchestre symphonique de Québec, sous la direction de Yoav Talmi. On la retrouve aussi depuis quelques saisons comme soliste invitée au Festival international du Domaine Forget et au Parry Sound Festival.  

Pascale Giguère a étudié au Conservatoire de musique de Montréal dans la classe de Raymond Dessaints et y a obtenu des premiers prix en violon et en musique de chambre. Elle a également remporté plusieurs prix importants dont le Grand prix toute catégorie du Concours national de musique CIBC, le premier prix au Concours de l’Orchestre symphonique de Québec et le prestigieux Prix d’Europe en 1993. Ce dernier lui a permis de poursuivre ses études à l’Université de Boston auprès de Roman Totenberg, de Peter Zazovski et du Muir Quartet.

Boursière de la banque d’instruments du Conseil des Arts du Canada, Pascale Giguère a joué sur le violon Bell Giovanni Tononi 1700 de 2006 à 2008 et joue présentement sur le violon Carlo Ferdinando Landolfi (Milan, 1745) acquis et généreusement prêté par madame Marthe Bourgeois.