Nicole Trotier

Violon

Nicole Trotier

L’entrée de Nicole Trotier dans le monde musical professionnel se fait bien avant la fin de ses études puisqu’elle a été membre surnuméraire de l’Orchestre symphonique de Québec durant quelques années, puis membre permanent de 1984 à 1992. Également en 1984, elle se joint à l’Ensemble Nouvelle-France et se passionne pour le violon baroque. C’est ainsi qu’en 1986, elle obtient une bourse du Conseil des Arts du Canada qui lui permet de se rendre à Londres pour étudier cet instrument auprès de Ingrid Seifert. Depuis, elle a eu l’occasion de se produire au sein de plusieurs ensembles dont Tafelmusik de Toronto, Arion, Les Nations, le Studio de musique ancienne de Montréal, le Festival international de musique ancienne de Lamèque, Les Boréades, le Klang & Raum Musikfestival im Kloster Irsee (Allemagne) ainsi que Apollo’s Fire, l’orchestre baroque de Cleveland dirigé par Jeannette Sorrell.

Originaire de Québec, Nicole Trotier a fait ses études au Conservatoire de musique de Québec dans les classes de Jean Angers et de Jean-Louis Rousseau. Diplômée en 1984, elle a obtenu des prix de violon et de musique de chambre. De 1979 à 1981, elle participe aux stages d’été du Meadowmount School of Music avec les maîtres Sally Thomas, Joseph Gingold et Earl Carlyss. En 1982, elle se rend à Toulouse pour travailler avec Calvin Sieb. La même année, elle est finaliste au concours Jeunes Virtuoses de la télévision de Radio-Canada.

En 1984, elle fonde avec d’autres jeunes musiciens professionnels l’ensemble Les Violons du Roy dont elle est violon solo. Depuis, elle participe aux nombreuses activités de l’ensemble et se produit régulièrement comme soliste. Elle est également membre fondateur du Quatuor Québec (1987) et de La Bande Baroque (1990).

On peut entendre régulièrement Nicole Trotier sur les ondes de Radio-Canada en tant que soliste, chambriste ou membre de l’un ou l’autre des ensembles auxquels elle appartient.