Maude Brunet

Mezzo-soprano

Maude Brunet

La mezzo-soprano montréalaise Maude Brunet est reconnue pour son timbre chaleureux et son expressivité dramatique. Sa sensibilité et sa technique raffinée en font une artiste canadienne fort sollicitée. Elle est l'invitée de plusieurs festivals et ensembles prestigieux tels que Les Voix Baroques, l'Ottawa Chamberfest, le Festival Orford, Early Music Vancouver et le Studio de musique ancienne de Montréal.

Parmi ses concerts récents, soulignons le Psaume 51 de Bach au Festival de Lanaudière avec Les Violons du Roy, le Stabat Mater de Pergolèse avec l'Orchestre symphonique de Montréal et le Messie de Handel avec l'Orchestre symphonique de Laval. En 2017, elle a également fait ses débuts avec l'Orchestre symphonique de Québec dans le Requiem de Mozart sous la direction d'Enrique Mazzola.

Actrice talentueuse, son interprétation de Costanza dans L'Isola disabitata de Haydn avec le Thirteen Strings Chamber Orchestra d'Ottawa s'est attirée les éloges de la critique et elle a ébloui l'auditoire par son interprétation de Lazuli dans L’Étoile avec la Société d’Art Lyrique du Royaume.

Collaborant régulièrement avec l'Ensemble Caprice, elle a récemment chanté l'Oratorio de Pâques de Bach avec l'orchestre, en plus du rôle-titre de Juditha Triumphans qui a décroché un Prix Opus.

Au cours de la saison 2017-2018, Maude Brunet est réinvitée par l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, cette fois dans le Messie de Handel et par le Studio de Musique Ancienne dans l'Oratorio de Noël de Bach. Elle fera une première collaboration avec les Grands Ballets Canadiens dans le Stabat Mater de Pergolèse.