Lawrence Wiliford

Ténor

Lawrence Wiliford

 

Acclamé pour sa projection lumineuse, sa sensibilité lyrique et sa brillante voix, le ténor canadien d’origine américaine Lawrence Wiliford est un artiste très sollicité dans les domaines du concert, de l’opéra et du récital. Son programme pour 2018-2019 comprend notamment la Messe du couronnement de Mozart avec Les Violons du Roy, une nouvelle œuvre de Zachary Wadsworth avec le Chor Leoni Men’s Choir, le Messie de Handel avec l’Orchestre symphonique de Phoenix, la Messe en do mineur de Mozart et la Passion selon saint Jean de Bach à la Bach Festival Society of Winter Park, de même qu'avec l’ensemble Luminous Voices de Calgary.

Pendant la saison 2017-2018, on a pu l’entendre dans le Requiem de Mozart avec l’Orchestre philharmonique de Hamilton et l’orchestre de chambre ProMusica de Columbus, la Serenade to Music de Vaughan Williams avec l’Orchestre symphonique de Toronto, le Messie avec l’Orchestre symphonique de Phoenix et la Passion selon saint Jean de Bach avec le Grand chœur philharmonique. Récemment, il a aussi chanté le Messie pour ses débuts avec l’Orchestre de Philadelphie sous la direction de Nathalie Stutzmann, de même qu’avec l’Orchestre symphonique de Tucson et l’Orchestre philharmonique de Naples. Mentionnons aussi son interprétation du Requiem de Mozart avec l’Orchestre symphonique de Milwaukee sous la direction de Matthew Halls, la Petite messe solennelle de Rossini avec Luminous Voices et The Apostles d’Elgar avec la chorale Pax Christi, en plus de faire un retour à l’Aldeburgh Festivaldans le Songe d’une nuit d’été de Britten.

Au cours de sa carrière, M. Wiliford s’est produit dans de nombreux autres concerts, interprétant notamment le Messie avec des orchestres symphoniques (Detroit, Naples, Edmonton, Toronto, etc.) et philharmoniques (Louisiane, etc.), ainsi que l’ensemble baroque Tafelmusik. Il a aussi chanté la Passion selon saint Matthieu (rôle de l’Évangéliste) avec l’Orchestre philharmonique de Calgary, l’Orchestre Métropolitain de Montréal et le Toronto Bach Consort; la Messe en si mineur avec l’Orchestre philharmonique de Louisiane, Music of the Baroque, l’Orchestre du Centre national des Arts, l’Orchestre symphonique national du Mexique, l’Orchestre symphonique de Toronto et le Chœur de chambre de Vancouver, de même qu’à l’Oregon Bach Festival; la Passion selon saint Jean (rôle de l’Évangéliste) avec l’Orchestre symphonique national du Costa Rica; le Requiem de Mozart avec l’Orchestre symphonique d’Indianapolis, Tafelmusik et l’Orchestre du Centre national des Arts; la Sérénade pour ténor, cor et cordes de Britten avec I Musici de Montréal; Elias avec l’Orchestre symphonique du Colorado; les Vêpres de 1610 de Monteverdi à l’Oregon Bach Festival; l’Oratorio de Noël de Bach et la Messe Nelson de Haydn avec l’Orchestre du Centre national des Arts; ainsi que la Messe en do majeur de Beethoven et Pulcinella de Stravinsky avec l’Orchestre symphonique de Houston.