Anthony Roth Costanzo

Contre-ténor

Anthony Roth Costanzo

Depuis ses premières représentations professionnelles à 11 ans, le contreténor Anthony Roth Costanzo se produit à l’opéra, au concert, en récital, dans des films et dans des productions de Broadway. Il a collaboré avec l’Opéra de Los Angeles pour la première fois dans le rôle-titre d’Ahknaten de Phillip Glass, avec l’Opéra national de Finlande dans Only the Sound Remains de Kaija Sariaaho, avec l’Orchestre symphonique de San Francisco dans le Messie, et avec l’Orchestre symphonique de Londres et l’Orchestre philharmonique de Berlin, où il a interprété le Prince Go-Go dans Le Grand Macabre, dirigé par Sir Simon Rattle et mis en scène par Peter Sellars. Il a également réalisé et interprété au Landestheater de Salzbourg Orphic Moments, son spectacle encensé par la critique. Il a incarné pour une première fois le rôle-titre de Giulio Cesare au Houston Grand Opera, s'est produit avec le Florida Grand Opera dans le rôle-titre d’Orfeo ed Euridice, et est retourné à l’Opéra de Philadelphie pour prêter vie à The Boy dans Written on Skin de George Benjamin.

Au Metropolitan Opera, M. Costanzo a joué Ferdinand et Prospero dans la première mondiale de The Enchanted Island, ainsi que le Prince Orlofsky dans une nouvelle production de Die Fledermaus, après avoir campé pour la première fois Unulfo dans Rodelinda. De l’autre côté de l’Atlantique, il a d’abord participé au festival de Glyndebourne dans Rinaldo et a depuis chanté pour l’English National Opera dans Indian Queen et Ahknaten. Au cours des dernières saisons, il a offert des prestations avec l’Opéra de San Francisco, l’Opéra lyrique de Chicago, le Teatro Real de Madrid, l’Opéra de Dallas, le festival Glimmerglass, la Compagnie d’Opéra canadienne, l’Opéra de Philadelphie, l’Opéra de San Diego, l’Opéra lyrique de Boston, le Michigan Opera Theater, l’Opéra de Palm Beach, l’Opéra de la Caroline du Nord, en plus d’être l’invité du Juilliard Opera.

Amateur d’œuvres inédites, Anthony Roth Costanzo a récemment été de la distribution des premières mondiales de Bel Canto de Jimmy Lopez à l’Opéra lyrique de Chicago et de Great Scott de Jake Heggie à l’Opéra de Dallas. Il a également interprété des œuvres de Matthew Aucoin, de Paola Prestini, de Gregory Spears, de Suzanne Farrin, de Bernard Rands, de Scott Wheeler, de Mohammed Fairouz et de Steve Mackey écrites spécialement pour lui.