Andrei Feher

Chef

Andrei Feher

Reconnu très tôt comme l'une des étoiles émergentes de sa génération, Andrei Feher a récemment été nommé nouveau directeur musical du Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra à compter d'août 2018. Sélectionné après une longue recherche de 18 mois, Feher a été remarqué pour  la prouesse de sa direction et sa musicalité, ainsi que pour son approche imaginative de la performance, du répertoire et de la connexion.

Après avoir été chef assistant de Fabien Gabel à l'Orchestre symphonique de Québec à l'âge de 22 ans seulement, Andrei a rejoint l'Orchestre de Paris en septembre 2014 en tant que chef adjoint de son directeur musical, Paavo Järvi. Cette période l’a vu travailler en étroite collaboration avec de nombreux chefs dont Zubin Mehta, Valery Gergiev, Christoph von Dohnányi, Thomas Hengelbrock et Jaap van Zweden. Il a également été invité régulièrement à diriger l’Orchestre pour sa série de concerts populaires Young Public à la Philharmonie de Paris.

En 2013, il a été invité à diriger le concert de clôture du Young Prague Festival, dans la salle Dvořák du Rudolfinum. Il a par la suite travaillé avec Yannick Nézet-Séguin, qu'il a remplacé à la tête de l'Orchestre Métropolitan de Montréal en 2014 dans un programme Richard Strauss, ce qui lui vaut une invitation immédiate pour la série d'abonnements de l'orchestre.

La saison 2015/16 a vu Andrei diriger à nouveau l'Orchestre symphonique de Québec, l'Orchestre Métropolitain et l'Orchestre de Paris dans les représentations de Casse-noisette de Tchaïkovski, Pierre et le Loup par Prokofiev et Till l’Espiègle de Strauss.

Ardent promoteur de la musique contemporaine, il a récemment créé des œuvres d'Eric Champagne, Pierre Mercure, Georges Dimitrov, Ciprian Pop et Abigail Richardson. En novembre 2015, il a donné la première mondiale de Soleil noir de Pierre Jodlowski avec l'Orchestre de Pau-Béarn, un engagement qui lui vaut une réinvitation immédiate à travailler avec l'orchestre pour la saison 17/18, ainsi qu'une reprise de Soleil noir à Toulouse en novembre 2016.

En 2016/17, Andrei Feher a fait ses débuts avec l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, l'Orchestre symphonique de Montréal, le Philharmonique de Stat Transilvania à Cluj-Napoca en Roumanie et l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo. Ses débuts avec l'Orchestre de chambre de Lausanne ont conduit à deux réinvitations de l'orchestre à diriger pour leur populaires Sunday Series ainsi qu'à la première mondiale de l'opéra de Thierry Besançon pour les enfants Les Zoocrates. Son retour à l'Orchestre symphonique de Québec avec Mozart et Dvořák a été reçu unanimement par la critique.

Parmi les temps forts de sa saison 17/18 figurent des débuts avec l'Orchestre national de la Radio roumaine, l'Orchestre symphonique d'Edmonton, Les Violons du Roy, l'Orchestre national d'Ile de France, ainsi que ses réinvitations au Philharmonique de Stat Transilvania et plusieurs concerts avec le Kitchener-Waterloo Symphony.

Né en Roumanie dans une famille de musiciens et élevé au Québec, Andrei Feher a commencé l’apprentissage du violon dans sa ville natale de Satu-Mare avant de poursuivre sa formation au Conservatoire de Montréal où ses parents s’étaient installés.