Alexandre Tharaud

Piano

Alexandre Tharaud

Alexandre Tharaud s’est produit en récital dans de nombreuses salles aux quatre coins du monde : Teatro Colón de Buenos Aires, Théâtre des Champs-Élysées, Opéra de Versailles, Philharmonie de Cologne, d’Essen et de Cracovie, Rudolfinum de Prague, Queen Elizabeth Hall Southbank Centre, Royal Albert Hall, Wigmore Hall, Concertgebouw d’Amsterdam, Centre John F. Kennedy de Washington, Musikverein de Vienne, Casino de Berne, Hoam Art Hall, LG Arts Center de Séoul, Hyogo Performing Arts Center, Oji Hall et Suntory Hall de Tokyo. Il a participé à de nombreux festivals, notamment aux BBC Proms, au Festival international d’Édimbourg, au Festival Gergiev, au Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence, au Festival international de piano La Roque d’Anthéron, au Festival de musique du Schleswig-Holstein, au Festival de musique de Rheingau, au Festival de musique de Ludwigsburg, au Festival de piano de la Ruhr, aux Nuits de décembre de Moscou, au Festival de musique de Rimini, au Festival international du Domaine Forget et au Festival de Lanaudière.

En tant que soliste, il a joué en compagnie des plus grands orchestres de France et d’ailleurs dont l’Orchestre philharmonique de Londres, l’Orchestre royal du Concertgebouw, l’Orchestre du Théâtre Bolshoi, l’Orchestre de chambre de Munich, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, l’Orchestre symphonique métropolitain de Tokyo, l’Orchestre radiosymphonique de Francfort, les orchestres symphoniques de Toronto, de Singapore, de Taïwan, de Sao Paulo, d’Atlanta, de Philadelphie, d’Umea et de Hambourg, et les orchestres philharmoniques du Japon et de Malaisie, sous la direction des chefs Lionel Bringuier, Bernard Labadie, Rafael Frühbeck de Burgos, Georges Prêtre, Marc Minkowski, Stéphane Denève, Leo Hussain, David Zinman, Yannik Nézet-Séguin et Claus Peter-Flor.

Sa discographie reflète ses goûts éclectiques englobant de nombreux styles musicaux. Ses enregistrements vont de Bach, Mozart et Haydn (avec Les Violons du Roy) à Le Bœuf sur le toit, un hommage aux « années folles ». Ses autres disques sur étiquette ERATO comprennent Autograph, Scarlatti, Journal intime (Chopin) et Goldberg Variations, son plus récent. Chez Harmonia Mundi, il a enregistré Rameau, l’intégrale des œuvres pour piano de Ravel (qui lui a valu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros, le Diapason d’Or de l’année, le Choc du Monde de la Musique, une recommandation par Classica, mais aussi les distinctions 10 de Répertoire, de « choix du mois » du BBC Music Magazine, d’Étoile du mois du magazine allemand Fono Forum, ainsi que le titre de meilleur disque de l’année du quotidien belge De Standaard), les concertos italiens de Bach, Couperin, Satie (Diapason d’Or de l’année 2008) et Chopin (intégrale des valses et les 24 préludes).

Dédicataire de nombreuses œuvres, Alexandre Tharaud a été le premier à interpréter Outre-Mémoire de Thierry Pécou, un cycle de deux concertos; L’Oiseau innumérable avec orchestre et Le Visage – Le Cœur, avec le chœur Les Éléments au Festival international de piano La Roque d’Anthéron sous la direction de Joël Suhubiette. En 2012, il a joué pour la première fois le concerto de Gérard Pesson à Zurich, à Francfort et à Paris en compagnie de l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich et de l’Orchestre radiosymphonique de Francfort. Il a également commandé et interprété pour la première fois trois cycles : Hommages à Rameau, Hommage à Couperin et Pianosong.